• Publics concernés : Bénévoles et élus intervenant en prévention du mal-être et du suicide, dans la Région des Pays de la Loire.

  • Pré-requis: pas de pré-requis.

  • Effectif : 12 personnes, dans le respect des consignes sanitaires.

But

Permettre aux participants, confrontés dans leur pratique bénévole, à la souffrance psychique et à la problématique du suicide, grâce à la pratique d’une écoute active et centrée sur la personne, d’être acteur dans ce champ de prévention.

Objectifs

  • Permettre à chaque participant, selon son propre rythme, de :
  • Se sensibiliser à « l’Ecoute Centrée sur la Personne »
  • Développer sa capacité d’écoute et de compréhension de l’autre
  • Prendre conscience de et explorer ses attitudes relationnelles
  • Découvrir par l’expérimentation les effets de l’écoute active, pour l’autre et pour soi-même
  • Gagner en sécurité pour « Aller Vers » la personne isolée, vulnérable ou en souffrance psychique
  • Mieux gérer les situations émotionnelles, particulières ou difficiles
  • Situer le cadre et les limites de l’écoute dans sa pratique bénévole (cadre institutionnel et limites personnelles)
  • Savoir orienter

Eléments de contenu

  • Accueil et présentation des participants, du formateur et des objectifs.

  • Réflexion et partage sur les notions d’écoute, de personne, de relation. Les besoins de la personne.

  • Repérer les signes de l’écoute – Préciser la place de l’écoute dans sa pratique professionnelle

  • Créer un climat de sécurité et de confiance, favorable à la relation.

Approche des trois attitudes de base de l’écoute : expérimenter et développer ces trois attitudes. Repérer ses atouts et ses limites à vivre les 3 attitudes.

– L’écoute empathique : manière de comprendre le monde intérieur de la personne telle qu’elle le perçoit elle-même

– La considération positive inconditionnelle : faite d’accueil et d’acceptation de la personne telle qu’elle est

– La congruence : conscience de ce qui se passe en soi, dans la relation et son éventuelle expression au service de l’écouté

 

  • La « bonne » distance relationnelle : repérage, effets, limites.

  • Le cadre de la relation : offrir une qualité d’écoute dans un cadre parfois délicat ou difficile (temps limité, endroit non adapté, environnement bruyant…). l’importance du respect du cadre et de ses limites personnelles.

  • L’orientation : quand, comment, à qui passer le relais et quels effets sur l’usager ? le principe de prévention communautaire.

  • La démarche d’aller vers : Repérage des conditions nécessaires – Expérimentation de l’aller vers – les étapes dans l’aller vers.

  • Evaluation pédagogique de la formation.

Méthode et moyens pédagogiques

Référence pédagogique : l’Approche Centrée sur la Personne de C. Rogers.

Méthode pédagogique : Pédagogie active et centrée sur les participants.

  • Les apprentissages et les acquisitions de connaissances, de savoir-faire et de savoir-être se construisent à partir de l’expérience vécue par les stagiaires au sein de leur pratique professionnelle et au cours de la formation.

  • Le formateur est garant du cadre d’écoute et de respect de la parole individuelle afin que chacun se sente suffisamment en confiance pour interroger et faire évoluer sa pratique professionnelle ou bénévole.

Outils pédagogiques :

  • Echanges et partage d’expériences, réflexion, analyse.
  • Travaux en grand et petits groupes
  • Mises en situation.
  • Documentation pédagogique

 

Modalités d’évaluation

Le stage fait l’objet de trois évaluations pédagogiques : individuelle, de groupe et du formateur. Une synthèse écrite de l’ensemble de ces évaluations est ensuite réalisée par nos soins puis présentée aux commanditaires.

Durée et dates : 5 jours, répartis en 3 sessions (2 jours, 2 jours, 1 jour), à un mois d’intervalle

Horaires : 9h – 17h

Lieu du stage : Pays de la Loire